Café-théâtre de la Poste - 30 Boulevard Gambetta - 11100 Narbonne

Vincent ROCA

"Delirium très mots"

Dates de représentation

Du 16 mai au 19 mai

One man show

Ouverture des portes à 19h00.
Début du spectacle à 21h00.

Bar et restauration

Plus d'infos

  • Repas servi de 19h à 19h30.
  • Bar ouvert avant et après le spectacle.

C'est quoi le pitch ?

delirium très mots [deliʀjɔmtʀemo]

nom masculin invariable ETYM. 1819; « délire parlant »

Didact. Délire aigu accompagné d’accumulation et de développements, caractéristique des personnes souffrant de motomanie vocabulique aiguë.

Un accès de delirium très mots.

Gravement atteint de delirium très mots, Vincent Roca suit une thérapie libératrice en public, à savoir une heure et quart, environ, d’un jet continu de tournures alambiquées, phrases emberlificotées et langage désarticulé.

Avalanche de mots, éboulis de sens… Vincent Roca, vêtu de sa tenue de tourneur-phraseur, virevolte d’un sujet à l’autre, des animaux à la Bourse, des amours chaotiques d’une soprano à la vieillesse, de la philosophie aux kilos discriminatifs, et, puisqu’il faut bien se désaltérer, se livre à un vibrant hommage aux grands vins de l’hexagone, en vers de six pieds, hexamètres de chai…

Vincent ROCA en quelques lignes…..par Vincent ROCA

Voilà maintenant plus de six ans que le « Fou du Roi » de Stéphane Bern, sur France-Inter, a remisé ses grelots. 11 ans et demi d’émission ! Plus de 800 chroniques, 800 000 mots, l’équivalent, si j’ose dire, de 13 « Du côté de chez Swann », de 62 Phèdre, et 2600 « Ne me quitte pas » !

500 invités, 170 femmes, 20 sportifs, 6 avocats, 5 topmodels, un prêtre, un paléontologue… Du people, du pipeau, des papis D’Ormesson, des bureaucrates-papier, des grattes-papilles, des pépites, des pipelettes, des pompeux, des poupées Dombasle, sept Jean-Pierre Mocky, six Philippe Sollers, cinq Georges Moustaki, trois Luchini, deux Carla Bruni, un François Hollande et zéro Nicolas Sarkozy !

Je me suis replongé dans cette mine de mots, j’ai remodelé, refaçonné, éliminé le cholestérol, injecté quelques bulles, rajouté un peu de sel, des épices, j’ai posé sur scène un guéridon, une chaise, des lumières, rajouté dans un coin, légèrement à l’ombre, une bouteille de Saint-Joseph et un verre ballon, et je me suis pompeusement mis en scène, autant dire, glissé dans mes mots, à la fois pantoufles, pataugas, vernis et sandalettes…

J'achète vite mes billets avant que ce soit complet

Billetterie Weezevent