Café-théâtre de la Poste - 30 Boulevard Gambetta - 11100 Narbonne

Daniel Villanova

"Bourougnan fête Brassens"

Dates de représentation

Du 10 mars au 13 mars

One man show

Ouverture des portes à 19h00.
Début du spectacle à 21h00.

Infos Covid-19

Bar et restauration

Plus d'infos

  • Repas servi de 19h à 19h30.
  • Bar ouvert avant et après le spectacle.

C'est quoi le pitch ?

L’histoire :

Le Conseil Municipal de Bourougnan communique :
« Amis et admirateurs de Georges Brassens !
Un événement incroyable se prépare dans notre commune !
À l’occasion du centième anniversaire de notre artiste adoré, la Ville de Bourougnan a demandé à Lucette d’organiser un grand Hommage à l’auteur de « La mauvaise réputation » ».
Dès lors, réunissant autour d’elle toute « la fine fleur » des figures locales, de Robert à Raymond, en passant par Jean-Charles, François, Mr Navarro, Pierrot, le fan de Villanova, et bien d’autres, c’est un festival du rire mordant et de l’ironie jubilatoire que notre Lucette va orchestrer avec brio à travers les chansons, connues ou moins connues, de Brassens.

1h 30 de paroles sans musique, certes, mais qui ne manquent pas d’air !!!

À ne rater sous aucun prétexte, morbleu !

Petit historique :

En Juin 2006, à l’invitation du Printemps des Comédiens et du département de l’Hérault, Daniel Villanova participait à deux grandes soirées en Hommage à Georges Brassens à l’occasion des 25 ans de sa disparition, au milieu d’un plateau exceptionnel où l’on put voir se succéder Guy Bedos, Jean-Pierre Marielle, H-F Thiéfaine, Victoria Abril, Anne Sylvestre, et bien d’autres artistes de la chanson, du théâtre ou du cinéma, venus frotter leur talent aux mots du poète sétois.
La prestation du comédien héraultais lors de ces deux soirées figure sans conteste parmi les grands moments de celles-ci.
Deux textes choisis parmi le répertoire de Tonton Georges – « Carcassonne » et « La chaude pisse » – lui assurèrent l’adhésion enthousiaste d’un public venu à chaque fois très nombreux assister à l’événement.
En Août 2019, à la demande cette fois d’Isabelle François et de l’Association sétoise « Cap Brassens », nous retrouvions Daniel Villanova sur la scène du Théâtre de la Mer, à Sète, avec huit textes du chanteur joués en intermède entre divers groupes musicaux. Là encore, les personnages « villanovesques » s’appropriant les mots de Brassens firent sur l’auditoire une très forte impression.
Qu’il s’agisse, entre autres, du Bourougnannais Robert venu nous servir un hilarant « Bulletin de santé », ou de l’incomparable Lucette dans un irrésistible « Quatre-vingt-quinze fois sur cent », ou encore d’un curé iconoclaste confessant dans un « Mélanie » inoubliable son goût pour les chansons de salle de garde, sans omettre la petite musique nostalgique d’un Papé Lafont dans « Qu’est-elle devenue ? », les interventions de l’humoriste ont donné à cette occasion une lecture tout à fait particulière, jeté un éclairage inédit sur les textes du chanteur sétois.
Ces deux expériences, jointes au hasard du calendrier qui fait de 2021 l’année des 100 ans de la naissance de Brassens, ont poussé Daniel Villanova à aller plus loin encore en imaginant ce grand Hommage des personnages de son théâtre personnel à leur « Gorille » favori.

J'achète vite mes billets avant que ce soit complet

Billetterie Weezevent